Intervenants / Speakers

Anna Bigot

Anna Bigot is European affairs adviser at Bouygues Europe, a subsidiary of the BOUYGUES Group located in Brussels and in charge of public relations at European level. Bouygues Europe’s scope encompasses the wide range of activities the Group exercises including construction, real estate, telecommunications and media. Anna Bigot joined the Group in 2003 in Paris and in 2004 in the Brussels’ office. She focuses on telecommunications, converging media and content issues on behalf of Bouygues Telecom and TF1.

 

Anna Bigot graduated in Sciences Po Strasbourg with a focus on European law, economics and history. She also holds two Master degrees, one of “European affairs” from the Bremen University and another of “International Management” from the University of Economic Sciences in Strasbourg.

 

Anna Bigot est conseillère pour les affaires européennes chez Bouygues Europe, une filiale de BOUYGUES Group basée à Bruxelles et en charge des relations publiques du groupe à l’échelle européenne. Les compétences de Bouygues Europe comprennent un ensemble d’activités notamment la construction, l’immobilier, les télécommunications et les médias. Anna Bigot est arrivée à BOUYGUES Group en 2003 et a rejoint ensuite le siège belge en 2004. Ses missions portent sur les télécommunications, la convergence des médias et des contenus pour le compte de Bouygues Telecom et TF1.

 

Anna Bigot est diplômée en sciences politiques à l’Université de Strasbourg, avec une spécialisation en droit, économie et histoire européen. Elle détient également un Master en affaires européennes de l’Université de Bremen et un Master en gestion internationale de l’Université de sciences économiques de Strasbourg.

 


Lorena Boix Alonso

Lorena Boix Alonso is the Head of Unit for Converging Media and Content, Directorate General for Communications Networks Content and Technology since July 2012. Formerly, she was Deputy Head of Cabinet of Vice President Neelie Kroes, European Commissioner for the Digital Agenda. During Ms Kroes' mandate as Commissioner for Competition, Lorena Boix Alonso commenced in October 2004 as a member of her Cabinet and became Deputy Head of Cabinet in May 2008.

She holds a Master of Laws, with a focus on Antitrust Law and Intellectual Property, from the Harvard Law School. She graduated in Law from the University of Valencia (Spain) and then obtained a Licence Spéciale en Droit Européen from the Université Libre de Bruxelles.

She joined the European Commission Directorate-General for Competition in 2003.  Prior to that, she has worked for Judge Rafael García Valdecasas, at the European Court of Justice, as well as Deputy Director and Legal Coordinator of the IPR-Helpdesk Project and in private practice in Brussels.

 

Lorena Boix Alonso est responsable de l’unité convergence des médias et du contenu, et directrice générale des réseaux de communication, du contenu et des technologies à la Commission Européenne depuis 2012. Précédemment, elle était chef-adjointe du cabinet de la vice-présidente Nellie Kroes, commissaire européenne de l’Agenda numérique. Lorena Boix Alonso est entré en 2004 dans le cabinet de Mme Kroes au cours de son mandat de commissaire de la concurrence, et est devenu chef-adjointe du cabinet à partir de mai 2008.

Elle détient un Master en droit, ciblé sur le droit de l’antitrust et de la propriété intellectuelle, du Harvard Law School. Elle est diplômée en droit à l’Université de Valence et a obtenu une License Spéciale en Droit Européen à l’Université Libre de Bruxelles.

Elle a rejoint la Direction générale de la concurrence en 2003. Précédemment, elle a travaillé pour le juge Rafael García Valdecasas à la Cour Européenne de la Justice, a occupé le poste de directrice-adjointe et coordinatrice législative de l’IPR - Helpdesk Project, et a travaillé dans le secteur privé.


Madeleine de Cock-Buning

Prof. mr. dr. Madeleine de Cock Buning is president of the Board of Commissioners at the Dutch Media Authority and chair of the European Regulators Group for Audiovisual Media Services (ERGA). She is also professor of Media, Communication & Copyright Law at the University of Utrecht. Other honorary positions held by Madeleine de Cock Buning are Honorary Judge of the Court of Appeal The Hague, panellist of the World Intellectual Property Organization (WIPO), honorary member of the executive committee of the Association Littéraire et Artistique and member to the Advisory Committee on Copyright to the Ministry of Justice. Madeleine started her career as a lawyer for the first tier law firm De Brauw (specialized in Intellectual Property & Information and Communication Technology).

 

Professeure, maître, et docteure Madeleine de Cock Buning est présidente du conseil des commissaires du Commissariaat voor de Media (CvdM), l’autorité de régulation de l’audiovisuel des Pays-Bas et est présidente du Groupe des régulateurs européens des services de médias audiovisuels (ERGA). Elle est également professeure de Droit des médias, de la communication et de la propriété intellectuelle à l’Université d’Utrecht. Enfin, Madeleine de Cock Buning est juge honoraire à la Cour d’appel de La Haye, panéliste à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), membre honoraire du comité exécutif de l’Association Littérature et Artistique, et membre du comité consultatif sur la propriété intellectuelle du Ministère de la Justice des Pays-Bas.


Thierry Geerts

Après un bref passage dans le secteur de l’audit (PWC) où il apprend à maîtriser les chiffres, Thierry Geerts rejoint Euroblan (Rentokil-Initial), où il devient directeur d’une blanchisserie industrielle. En 1996, il se lance dans le monde de l’édition et rejoint Corelio où il lance Clickx, le premier magazine concernant l'Internet en Belgique. Puis, il y développe le journal gratuit Passe-Partout, qui devient un groupe national fort de 100 éditions et 400 collaborateurs.

 

En 2008, il devient responsable du business développement et du pôle audiovisuel de Corelio. Il y est responsable du développement digital de Corelio et des participations, comme notamment de Radio Nostalgie, qu’il a lancée en Flandre.

Thierry Geerts est ingénieur commercial (Solvay-VUB 1989) et dirige Google Belgique depuis 2011.

 

After a short stay in the audit sector (PWC), Thierry Geerts joined Euroblan (Rentokil-Initial) where he became manager of an industrial laundry. In 1996, he moved on into the publishing sector and joined Corelio where he launched Clickx, the 1st internet related magazine in Belgium. Soon after, he created Passe-Partout, a free newspaper which will become a national group comprising of 100 editions and 400 collaborators.

 

In 2008, he became Corelio’s head of business development and broadcast media, driving Corelio into the digital world and into several stakeholdings, notably Radio Nostalgie which he launched in Flanders.

 

Thierry Geerts is a commercial engineer (Solva-VUB 1989) and runs Google Belgium since 2011.

 


Xavier Grégoire

Xavier Grégoire has been working for 15 years in the telecom and TV Media market. He was head of sales for Technicolor Broadcast Services France in 2012, when the company was acquired by Ericsson to create Ericsson Broadcast and Media Services.

He ran the Global Sales for 2 years and then started heading the newly acquired Red Bee Metadata Practice in 2015, transforming it into a Content Discovery company.

Ericsson Content Discovery is servicing the largest Broadcasters and Service providers in Europe and recently acquired FYI Television in the US to further expand its footprint.

 

Xavier Grégoire travaille depuis 15 ans dans le secteur des télécommunications et des médias télévisuels. Il était responsable des ventes pour Technicolor Broadcast Services France en 2012, lorsque la société fut reprise par Ericsson et renommé Ericsson Broadcast and Media Services.

Il était responsable des ventes globales pendant 2 ans et a ensuite pris la direction de Red Bee Metadata Pratice nouvellement acquise, la transformant en une société de découverte de contenus.

Ericsson Content Discovery dessert les plus importantes sociétés audiovisuels et fournisseurs de services en Europe et poursuit son élargissement, notamment avec l’achat de la société américaine FYI Television.

 


Jean Marc Harion

Jean Marc Harion dispose à la fois d'un profil d'entrepreneur et d'une longue expérience dans le secteur des télécommunications, principalement au niveau international.

 

Au début des années 90, il fonde Computer Channel, une entreprise spécialisée dans la formation en ligne pour les entreprises dans le domaine de l'Internet et de la télévision. En 1999, sa société est rachetée par France Télécom. Jean Marc Harion intègre alors le groupe français où il démarre son parcours en tant que directeur des portails business chez Wanadoo. Il occupera alors différentes fonctions. En 2007, il est nommé VP Business Development pour France Télécom en Amérique du Nord et du Sud.

 

De 2009 à fin 2011, il est CEO d'Orange Dominicana, le deuxième opérateur mobile en République Dominicaine avec 3 millions de clients et 1 200 employés. Non seulement il a remis Orange Dominicana sur le chemin de la croissance, mais il est parvenu à en faire l'opérateur mobile préféré du pays. Depuis 2011, Jean Marc Harion est CEO de Mobistar.

Bruxellois d'origine, Jean Marc Harion a fréquenté les bancs de l'Athénée Royal de Koekelberg puis ceux de l'Université de Mannheim, où il a étudié la linguistique. Il est également titulaire d'un Master en gestion de l'information décroché à l'Institut d'Etudes politiques de Paris.

 

Jean Marc Harion has an internationally-based entrepreneurial background married with extensive experience of the telecoms sector.

 

In the early 1990s, he set up Computer Channel, a company specialising in online training for businesses in the internet and television industries. In 1999, his company was bought up by France Telecom. Jean Marc Harion then joined the French group where his career took off as Director of Business Portals for Wanadoo. He then worked in a number of different roles. In 2007, he was appointed VP Business Development for France Telecom in North and South America.

 

From 2009 to 2011, he was President and CEO of Orange Dominicana, the Dominican Republic's second largest mobile operator, commanding some 3 million customers and 1200 staff. Not only did he steer Orange Dominicana into positive growth, he was responsible for ensuring it became the country's top mobile operator.

 

Jean Marc Harion has been CEO of Mobistar since 2011. Brussels-born Harion attended the Athénée Royal de Koekelberg school before going on to the Université Libre de Bruxelles and the University of Mannheim, graduating in linguistics. He also holds a Masters degree in information management from the Institut d'Etudes Politiques in Paris.


Maxime Lacour

Après des études supérieures à l'Institut des Arts de Diffusion de Louvain-la-Neuve en option réalisation cinéma, Maxime Lacour obtient un certificat en création d'entreprise à l'école de commerce Ichec-PME à Bruxelles. Il travaille par la suite comme Import Manager pour le groupe Audiopolis, distributeur de films et de disques au Benelux. Fort d'une connaissance du réseau de l'industrie cinématographique belge, il coordonne les activités de l'ARPF-Doc, association des réalisateurs et producteurs de films documentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles avant d’être nommé par un panel de producteurs pour le développement de la structure UniversCiné Belgium dont il assure le développement, la gestion journalière et la coordination avec l’industrie cinématographique belge depuis mai 2009. Maxime Lacour est également trésorier de la fédération européenne des plateformes de cinéma en vidéo à la demande, EuroVOD, dont il est l’un des fondateurs. Il est enfin secrétaire de l’Association Européenne du Cinéma pour l'Enfance et la Jeunesse (ECFA), visant à la promotion de films de qualité pour les enfants et les jeunes.

 

After studying cinema production at the Institut des Arts de Diffusion in Louvain-la-Neuve, Maxime Lacour obtained a certificate in new business creation at the Ichec-PME business school in Brussels. He then went to work as Import Manager for Audiopolis, a film and record distribution company in Benelux. Having acquired a deep knowledge of the Belgian cinema industry network, he began coordinating activities for ARPF-Doc, the association of film and record directors and producers in the Wallonie-Bruxelles Federation. He went on to being nominated by a panel of producers for developing UniversCiné Belgium's structure in May 2009. He is in charge of of development, daily management and coordination with the Belgian cinema industry. Maxime Lacour is also treasurer and co-founder of the European Federation of Independent Cinema VoD Platforms, EuroVOD. He is finally secretary of the European Children’s Film Association (ECFA), promoting high quality films for children and young people.

 


Thomas Langheinrich

Thomas Langheinrich, was born in Berlin, Germany raised in Karlsruhe/Baden. He received a law degree from the Albert-Ludwig University of Freiburg, Law School. He was a Fullbright-Scholar, at the Lyndon B.Johnson Graduate School of Public Affairs - University of Texas, Austin, USA.

He served as Managing Director of the Department of Commerce and Infrastructural Planning at the Baden-Wurttemberg State administration. Before that he was Deputy Spokesman of the government of Baden-Württemberg. He also served as Senior Policy Advisor in different agencies of the State.

Since 1st April 2005 he is the elected President of the Media Broadcasting Authority of the State of Baden-Württemberg, Germany (Landesanstalt für Kommunikation, LFK). Currently he is the Commissioner of European Affairs of the Directors’ Conference of the German Regulatory Authorities for Broadcasting. He is also a member of the German Commission for the Protection of Minors in the Media (KJM) and the German Commission on Concentration in the media (KEK). He also serves on the Board of Directors of the Media Competence Forum Southwest (MKFS).

Since 2014 he is the German Delegate at the European Regulators Group for Audiovisual Media Services (ERGA) established by the European Commission.

 

Thomas Langheinrich est né à Berlin et a grandi à Karlsruhe/Baden. Il est diplômé en droit à l’Université Albert-Ludwig de Freiburg et a suivi le programme FulBright au Lyndon B.Johnson Graduate School of Public Affairs à l’Université du Texas aux Etats-Unis.

 

Il a été directeur général du département de commerce et de planification infrastructurelle à l’administration de l’Etat du Bade-Wurtemberg. Avant cela, Thomas Langheinrich a été le porte-parole adjoint du gouvernement de l’Etat du Bade-Wurtemberg.

 

Depuis le 1er avril 2005, il est le président élu du Landesanstalt für Kommunikation (LFK), l’autorité de la régulation de l’audiovisuel du Bade-Wurtemberg. Il est commissaire pour les affaires européennes au sein de la Conférence des directeurs-généraux des autorités de régulation de l’audiovisuelles en Allemagne. Il est aussi membre de la Commission allemande sur la protection des mineurs dans les médias (KJM) et membre de la Commission sur la concentration des médias (KEK). Il est également membre du comité de directeurs du Forum de la compétence des médias du sud-ouest (MKFS).

 

Depuis 2014, il est le délégué allemand du Groupe des régulateurs européens des services de médias audiovisuels (ERGA) établi par la Commission Européenne.

 


Michèle Ledger

Michèle Ledger leads Cullen International's Digital Economy and Media regulatory monitoring services.
She has a law degree from the Université Libre de Bruxelles and an LLM in international commercial law. She joined Cullen International in 1998, previously working as a researcher at the Centre de Recherche Informatique et Droit at the University of Namur, Belgium; and as an intellectual property lawyer.

 

Michèle Ledger dirige les services Media et Digital Economy de Cullen International, offrant des études comparatives sur les réglementations de ces deux secteurs en Europe. Elle est diplômée en droit à l’ULB et détient un LLM en droit commercial international. Elle a rejoint Cullen International en 1998, travaillant précédemment en tant que chercheur au Centre de Recherche Informatique et de Droit à l’Université de Namur, ainsi que comme avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle.

 


Massimo Papa

Massimo Papa a entamé sa carrière en agence media chez Space en 1996 où il a passé deux ans au service financier.  Il a intégré le groupe RMB à la fin de 1998 au département financier où il a passé 11 ans et touché à tous les métiers, de l’audit interne à la fiscalité, en passant notamment par le développement de reporting et l’implémentation d’outils financiers. A la fin de 2009, suite à une réorganisation de la RMB, il a été à mis à la tête du département Trading & Revenue, avec comme double objectif de rentabiliser au mieux les espaces publicitaires (yield) et de développer les meilleurs outils de trading. Depuis 2013, sous l’influence des pratiques des nouveaux acteurs internationaux (Google, Facebook), il observe au premier plan l’évolution des plateformes digitales, leur mode de consommation et surtout leur mode de commercialisation.   

 

Massimo Papa’s media agency career started out at Space in 1996 where he spent two years in the financial service. At the end of 1998, he joined RMB’s financial department where he stayed for 11 years, working in all areas, from internal audit to taxation, notably in reporting development and financial tool implementation. At the end of 2009, following RMB’s reshuffling, he became head of Trading & Revenue, with key objectives being to create best profits from advertising spaces (yield) and to develop better trading tools. Since 2013, he focuses on consumer habits, marketing and evolution of digital platforms.

 


Jean-Paul Philippot

Jean-Paul Philippot est Administrateur général de la RTBF (Radio Télévision Belge de la Fédération Wallonie-Bruxelles) depuis février 2002.

 

Sous son impulsion, l’entreprise publique s’est profondément réorganisée, transformée et modernisée. Dans un environnement numérique de plus en plus concurrentiel, elle peut ainsi se targuer aujourd’hui d’une production de nombreux contenus originaux à travers trois chaînes de télévision, cinq de radios et plusieurs plateformes numériques. Cette offre complémentaire et diversifiée traduit l’ambition forte d’un média soucieux de rencontrer tous ses publics.

 

Jean-Paul Philippot exerce aussi des fonctions dirigeantes dans des sociétés filiales de la RTBF telles que RMB (Régie Média Belge), CKP (société de tax-shelter), Dreamwall et Keywall (studios d’animation graphique) ainsi que la Sonuma (société de numérisation des archives). Il est enfin président de l’UER (Union Européenne de Radiodiffusion) depuis 2009. Il est diplômé de l’école Solvay de l’Université Libre de Bruxelles. Avant de rejoindre la RTBF, il avait rempli de nombreuses missions de consultance dans le secteur des soins de santé et dirigé ensuite le réseau des hôpitaux publics bruxellois (IRIS).

 

Féru de voile et bon cuisinier, Jean-Paul Philippot a été, à la fin des années 80, conseiller du Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale.

 

Jean-Paul Philippot is CEO of the RTBF (Radio Télévision Belge de la Fédération Wallonie-Bruxelles) since February 2002.

Under his helmsmanship, the public corporation has been profoundly reorganised, transformed and modernised. In an increasingly competitive digital environment, the RTBF boasts presently a strong production of original contents through three television services, five radio stations and many digital platforms. This complentary and diversified supply of content shows the RTBF's ambition to meet its audience's needs.

Jean-Paul Philippot holds leading positions in subsidiary companies of the RTBF, such as RMB (Régie Média Belge), CKP (tax-shelter company), Dreamwall and Keywall (graphic animation studios) and Sonuma (archive digitalisation company). He is president of the EBU (European Broadcasting Union) since 2009. He graduated in Commercial Engineering from the Solvay Business School of the Université Libre de Bruxelles. Before joining the RTBF, he fulfilled many consultancy missions in the health sector and was the head of a network of public hopsitals in Brussels (IRIS).

At the end of the 1980s, Jean-Paul Philippot was an advisor for the Minister-President of the Brussels-Capital Region. He is passionate about sailing and cooking.

 


Nathalie Sonnac

Docteur ès économie, Nathalie Sonnac  a présidé de 2009 à 2015 le département d’Information et de Communication de Paris 2 et a été responsable du Master 2 professionnel « Médias & Publics ».

Spécialiste de l’économie des médias, de la culture et du numérique, elle est l’auteure de nombreux ouvrages et articles scientifiques dans ce domaine. Elle analyse notamment les questions de concurrence et de régulation à l’ère numérique, d’interaction de marchés, de nouveaux modèles d’affaires, de monétisation des contenus numériques.

Elle a été nommée membre du collège du Conseil supérieur de l'audiovisuel par le Président de l’Assemblée Nationale le 5 janvier 2015, pour un mandat de six ans.

Crédit photo:Romuald Meigneux

 

Doctor of Economics, Nathalie Sonnac chaired the Information and Communication Department of Paris 2 from 2009 to 2015 and was in charge of the professional Master 2 "Media & Public".

As an expert in media economy, culture and digital technology, she is also the author of numerous scientific books and articles in this field. More specifically, she analyses competition and regulation issues in the digital age, market interaction, new business models, and monetization of digital content.

She was appointed as Commissioner with the Conseil supérieur de l’audiovisuel by the President of the National Assembly on January 5, 2015 for a six-year mandate.

 


Steven Tas

Steven Tas dirige le département régulatoire de Proximus depuis octobre 2008 en tant que Director Regulatory au sein du Groupe “Corporate Affairs”.

 

Employé chez Proximus depuis 1994, il a exercé diverses fonctions, entre autres dans la division stratégique.

 

En 2002 il a pris la tête de la division régulatoire, du département “Regulatory Economics”, qui a la responsabilité de gérer les services régulés et la comptabilité réglementaire.

 

Depuis le 1er janvier 2015, Steven Tas exerce également la fonction de Président du Comité Exécutif de l’Association européenne des opérateurs de réseaux de télécommunications (ETNO. Il est également membre du Comité de Direction du CERRE (Center on regulation in Europe) depuis 2010.

 

Steven Tas est ingénieur civil en métallurgie et possède un Master en Management Industriel.

 

Steven Tas is Director of Regulatory Affairs for the Corporate Affairs Group at Proximus since October 2008.

Since joining Proximus in 1994, he has had a number of positions, including in the Strategy Division.

In 2002, he became head of the Regulatory division in the Regulatory Economics department, which executes management of regulated services and regulatory accounting.

Since the 1st of January 2015, Steven Tas is the Executive Board Chairman of the European Telecommunications Network Operators' Association (ETNO). He is also member of the Executive Committee of CERRE (Center on regulation in Europe) since 2010.

Steven Tas is a civil engineer in metallurgy and has a Master in Industriel Management.

 


 

Michael Wagner

Dr Michael A. Wagner is Head of Media and Communications Law at the European Broadcasting Union in Geneva.

He has been working on major regulatory reforms in the media and telecom areas, including the EU audiovisual media services directive, the telecom reform package  and Council of Europe standards on the independence, remit and governance of public service media.

Before joining the EBU, he worked for the public broadcasting organization SWR/ARD in Baden‑Baden. He studied law and political science in Freiburg and Geneva.

 

Dr Michael A. Wagner est responsable du droit des médias et de la communication au sein de l’Union Européenne de Radio-Télévision à Genève.

Il travaille actuellement sur les réformes majeures de la régulation dans le cadre de l’audiovisuel et des télécommunications, notamment la directive SMA, la réforme du paquet télécom, et des standards sur l’indépendance, des attributions et de la gouvernance des services audiovisuels publics.

Avant de rejoindre l’UER, il a travaillé pour la SWR/ARD, le service publique de l’audiovisuel du Baden-Baden en Allemagne. Il a étudié le droit et la science politique à Freiburg et à Genève.

 



Daniel Weekers

Daniel Weekers est Administrateur-délégué de Be tv depuis octobre 2004, Directeur de la Stratégie de VOO et membre du Comité de Direction de Nethys depuis la mi-2009, et depuis 2010, membre du Comité d’honneur de la Solvay Business School.

Antérieurement, président-fondateur du groupe Déficom (1980-2009), Président-Directeur général de Canal+ Belgique (1990-2001), CEO du groupe Déficom 1996-2009, Président de Canal+Benelux (2000-2001).


Mandats antérieurs : membre du conseil stratégique de l’Université Libre de Bruxelles, membre du comité de la cote de la bourse de Bruxelles, administrateur de la Régie Média Belge (RMB), administrateur-fondateur de Déminor (cabinet de défense des actionnaires minoritaires).
Licencié en Sciences Economiques de l’Université de Bruxelles (1979), agent de change honoraire.

 

Daniel Weekers is CEO of Be tv since October 2004, Director of the Strategy at VOO and member of the Executive Board of Nethys since mid-2009. Member of the Honorary Committee of the Solvay Business School since 2010.

Former Chairman and founder of Déficom Group (1980-2009), CEO of Canal+ Belgium (1990-2001), CEO of Déficom Group (1996-2009) and Chairman of Canal+ Benelux (2000-2001).

Previous mandates: Member of the Strategic Committee of the Université Libre de Bruxelles (ULB), member of the Board of Régie Média Belge (RMB), and Founding Member of Déminor (company protecting minority shareholders), Master in Economics of the Université Libre de Bruxelles (ULB) and honorary stockbroker.

 


 

Frédéric Young

Frédéric Young est délégué général pour la Belgique de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) et de la Société civile des auteurs multimédia (Scam) et ce depuis 1993. Il est expert en matière de gestion individuelle ou collective des droits d’auteurs de l’audiovisuel (notamment du câble), du livre et du spectacle ainsi qu’en politique culturelle à l’heure de la numérisation.


Licencié en Sciences politiques, agrégé en Sciences économiques, sociales et politiques, il est administrateur ou membre de nombreux Conseils, Fédérations ou associations dans le domaine culturel.  Notamment : de Reprobel, du Conseil du Livre (2012), membre observateur du Conseil de l’Art dramatique de la Communauté française de Belgique – CAD (depuis 2008), membre du Comité de pilotage du plan Pep’s.


Il est l’un des fondateurs du Partenariat interprofessionnel pour le livre et l’édition numérique (Pilen). -  www.futursdulivre.be

 

Frédéric Young a été journaliste indépendant. Il est également l’auteur de pièces de théâtre et de nombreuses créations/adaptations radiophoniques. Il est actuellement chargé de cours (politiques culturelles) à l’Institut National des Arts du spectacle (Insas).

 

Né en 1959, Frédéric Young vit à Bruxelles avec ses trois filles.

 

Since 1993, Frédéric Young has been general manager for Belgium of the Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD – Union of Authors and Playwrights) and of the Société civile des auteurs multimédia (Scam – Noncommercial Association of Multimedia Authors). His expertise lies in individual and group management of authors’ rights in the audiovisual domain and in the distribution of services relating to the media, to books and shows, as well as in cultural policies in the age of digitalisation.

 

He has a university degree in Political Science and with qualifications as a teacher in economics, social and political sciences, and is member of numerous boards, federations and associations in the cultural domain such as Reprobel and le Conseil du Livre (2012). He is also an observer member of the Conseil de l’Art dramatique de la Communauté française de Belgique (CAD) since 2008 and member of the Pep’s plan steering committee.

He is a founding member of the Partenariat interprofessionnel pour le livre et l’édition numérique (Pilen - Interprofessional Partnership for the Book and Digital Publishing).

 

Frédéric Young has worked previously as an independent journalist. He is also the author of theatre plays/radio adaptations. He is currently a lecturer (cultural policies) at the Institut National des Arts du spectacle (Insas – National Institute of Performing Arts).



Dernière mise à jour le 09 mars 2016

CSA 2016 - Accueil - Mentions légales